Prévention Mont Blanc : une histoire commune de la prévention spécialisée en Haute Savoie

titre PMBLe Conseil Départemental de Haute Savoie a confié la mission de prévention spécialisée à 2 entités, l’association Passage et l’E.P.D.A. de Prévention Spécialisée.

Ces 2 structures se sont regroupées au sein de l’association Prévention Mont Blanc afin de développer de la formation, de la recherche et du conseil.

L’association P.M.B. est devenue l’interlocuteur pour la prévention spécialisée auprès des élus et des services du département de la Haute-Savoie.

Vous pouvez retrouver son historique dans la rubrique documentation ou en cliquant ici

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

« L’interculturalité en question, une approche psychanalytique de la rencontre »

interculturalitéLors du séminaire de printemps (22 et 23 mars 2016) de l’E.P.D.A. de Prévention Spécialisée, Marine SCHMITT, psychologue clinicienne à l’E.P.D.A de P.S., nous a proposé une intervention ayant pour thème « l’interculturalité en question : une approche psychanalytique de la rencontre ».

Cet apport théorique et clinique a été riche d’échanges avec l’ensemble des équipes éducatives et nous offre la possibilité d’enrichir nos représentations afin de nourrir nos pratiques de prévention spécialisée.

Vous pouvez retrouver l’intervention de Marine SCHMITT dans la rubrique documentation ou en cliquant ici

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

L’apprenti arpenteur de rue – Acte II

L'apprenti arpenteur IIDans l’article précédent j’expliquais mes débuts d’intégration en tant qu’apprenti éducateur spécialisé en prévention spécialisée. Je mettais en évidence mes premiers pas en tant qu’arpenteur de rue qui est le cœur de ce métier.

Je découvrais une mission de protection de l’enfance (particulière) accompagné de mes représentations que j’allais déconstruire tout au long de mon cursus de formation. J’appréhendais le travail de rue qui est le moteur de cette action éducative. Je pensais « la rue » comme un milieu sensible et à manier avec beaucoup d’attention. Aujourd’hui, quotidiennement, il représente le premier pilier, indispensable pour rencontrer les jeunes. La rue est avant tout et parjeunes assis définition, l’ensemble des habitants, des commerçants et des maisons qui la compose. Elle est aussi les milieux populaires. En fait, la rue représente mon outil pour créer du lien et aborder ses habitants. Les jeunes s’y rassemblent et je vais à leur rencontre. C’est un lieu d’échange très enrichissant. J’évoquais mes difficultés à me rendre dans leurs environnements et sur leurs terrains de rassemblement. Aussi, je précisais que cette démarche « d’aller vers » demandait de l’assurance, de manipuler la distance et de l’écoute. Lire la suite

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Mise en place de composteurs aux Prés Montfort à Passy

Hugo et Florian, deux jeunes habitant les Prés-Montfort, ont réalisé un chantier « Composteur » durant deux semaines. En effet, Haute Savoie Habitat et le SITOM des Vallées du Mont-Blanc ont souhaité installer un site de compostage au pied des bâtiments du quartier. Depuis quelques années, ces deux structures Sans titretravaillent en partenariat avec les éducateurs en Prévention Spécialisée qui interviennent sur la commune (l’EPDA). Elles ont donc décidé de proposer à 2 jeunes habitants de participer à l’installation des composteurs.

Hugo et Florian ont répondu présents. Pour ce faire, du 17 au 27 août 2015, ils ont suivis une formation donnée par Alain, animateur du SITOM. Au programme : fonctionnement et principe des composteurs, visite de sites de compostage, réalisation de roman-photo expliquant le compostage et découverte du porte à porte.

photo 2Florian et Hugo ont pu ensuite, durant les vacances de la Toussaint, accompagnés de François et Magali, animateurs au SITOM, installer les composteurs, passer en « porte à porte » chez les habitants et expliquer le projet.

Le chantier s’est finalisé le 31 octobre 2015 par une inauguration.

Depuis, les habitants jouent le jeu et utilisent pleinement les composteurs. Hugo et Florian disent avoir apprécié ce chantier, se sont investis à 100% durant tout le projet et sont même devenus référents des composteurs du quartier ! L’opération est une réelle réussite.

Suite à ce projet, plusieurs habitants ont photo36commencé à faire des propositions pour améliorer le quartier (réalisation de potagers au pied des immeubles, parcs pour enfants, participation à l’organisation de la prochaine fête de quartier…). Egalement, une opération « nettoyage de printemps » pourrait voir le jour au printemps 2016.

Une vraie dynamique de développement social local est en train de se développer…Article du Messager du 05-11-2015

De belles perspectives se profilent !

Mathilde SOUDAR, éducatrice à Passy

 Guide du compostage

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS